Connaissance sur les differentes espéces d'oiseaux



                    

  

   PERRUCHE DE   PENNANT

 

                PLATYCERCUS ELEGANS - CRIMSON ROSELLA

 

 

Description

 

Longueur: 32-37 cm
Poids : env. 130 g.
Longévité: jusqu'à 25 ans en volières


Deux populations distinctes peuplent le Sud-Est de l'Australie : l'une habite la côte Nord-Est du Queensland et l'autre le Sud-Est de cet État et celui de l' Australie-Méridionale.
Cet oiseau a été introduit en Nouvelle-Zélande et sur l'Ile Norfolk.
Elle est très courante dans les zones boisées parsemées de milieux cultivés, les forêts et les jardins.
Le plumage de cet oiseau présente une dominante rouge avec des taches noires sur le dos et les ailes.
Les bordures ailaires, la gorge et le menton sont bleues, coloration débordant quelque peu sur l'avant des joues.
La queue est multicolore : les quatre rectrices centrales sont vertes et les latérales noires bordées de bleu.
Le bec et les pattes sont gris clair, les iris bruns.

Les Perruches de Pennant sont endémiques de l'Est et du sud-Est de l'Australie ainsi que de certaines îles qui bordent le littoral. Leur aire de distribution s'étend sur la côte Est , du Nord du Queensland jusqu' Adelaïde et le golfe de Spencer. Elle pénètre peu profondément à l'intérieur du continent. Voici la répartition des différentes sous-espèces en allant du Nord vers le sud : P.E.nigrescens ( Nord-Est du Queensland, de Windsor jusqu' au plateau d'Atherton) - P.E.elegans, la race nominale, la plus largement répandue ( large bande côtière du centre du Queensland jusqu'au Cap Jaffa, en Australie méridionale) - P.E. fleurieuensis ( Uniquement, la péninsule de Fleurieu en Australie

Méridionale) - P.E.subadelaidae ( Sud de la Chaine des Flinders, Australie Méridionale) -P.E melanopterus (Kangaroo Island) - P.E.flaveolus (berges de la rivière Murray et de ses affluents Lachlan et Murrumbidgee, sud des Nouvelles-Galles du sud).
Si le groupe mixte est dérangé pendant son activité, les deux
espèces
se séparent en vol et prennent des directions opposées, chacune cherchant un abri de son côté. Les perruches de Pennant ne sont pas très timides, elles se laissent approcher à une très faible distance. En milieu urbain , elles sont particulièrement familières. Dans tous les cas, le nid est situé à une grande hauteur au-dessus du sol. La ponte comprend généralement entre 4 et 7 oeufs blancs, rarement 8, qui sont couvés pendant environ 19 jours. La femelle couve seule mais les oisillons reçoivent un soin égal de la part des deux parents. Le cycle de nidification est assez long et dure environ 5 semaines

 

Logement

 

La volière extérieure est indispensable, avec au moins 2 mètres de longueur.
On doit loger ces oiseaux par couple.
La Pennant est un oiseau agressif en période de reproduction.
Cette grande perruche ne craint pas le froid ; elle peut donc passer l'hiver à l'extérieur, à condition de protéger la volière des coups de vent et des intempéries.
La volière doit posséder un abri où les oiseaux passeront la nuit.
Le nid sera installé dans cet abri.
Pour occuper les oiseaux, prévoir de fournir et de renouveler des branches
de noisetier ou de saule ; cela évitera la destruction des montants de volière ou du nid.

Des branches de noisetier, saule ou sapin sont indispensables comme perchoirs.

 

Alimentation

 

Granivores comme la majorité des perruches, un mélange de graines "grandes Perruches" sera le plus approprié.
Ajouter souvent des fruits, mais la préférence ira à la pomme.
En période de reproduction un peu de pâtée "Perruches et perroquets" sera bienvenue.
Bien sûr, comme pour tous les oiseaux d'élevage, fournir des herbes sauvages, des légumes et du millet en branche de temps à autre.

 

Dimorphisme sexuel

 

Le dimorphisme sexuel est peu marqué : la femelle présente une tête et une poitrine d'un rouge moins pur que le mâle ainsi que la tête et le bec moins larges.
La principale distinction qui caractérise le mâle par rapport à la femelle se situe au niveau de la tête qui est plus large et plate chez celui-ci ainsi que le bec.
Les femelles âgées de plus de deux années ont sous les ailes des tâches blanches, les jeunes mâles ont des tâches identiques mais celles-ci disparaissent après la première mue et ne reviennent plus après.

 

 Protection / Menaces :

Les perruches de Pennant sont assez rares aux deux extrémités de leur aire , mais partout ailleurs, elles sont communes ou localement abondantes. Dans le Nord, elles sont légèrement moins nombreuses. Dans un passé récent, elles ont colonisé avec succès les parcs urbains et les jardins, si bien qu'elles sont désormais très répandues dans les banlieues de Camberra et d'Adélaide. A Norfolk Island, leur importation est si réussie qu'elles représentent désormais une concurrence et un danger important pour là perruche de sparmann (Cyanoramphus novaezelandiae).

 

Mutations

Bleu : Récessif
Cinnamon : Lié au sexe (récessif)
Ino : Lié au sexe (récessif)
Jaune : Récessif
Pastel : Récessif
Orange : Dominant

 

Reproduction

 

L’élevage est relativement simple et comporte un grand taux de réussite.
Cependant il est nécessaire de sélectionner des oiseaux âgés au minimum de deux ans.
Le mâle fait souvent preuve d’une agressivité envers la femelle en début de saison d’élevage ; en cas de dispute continue il faut séparer le couple en installant le mâle dans une cage placée à l’intérieur de la volière.
L’élevage débute vers le mois d’avril, il est donc nécessaire de placer un nid de reproduction aux dimensions de : 22 cm x 22 cm x 80 cm de hauteur, le trou d’entrée ayant un diamètre de 8 cm.
Placer des copeaux de chanvre à l’intérieur sur 3-4 cm.
La femelle pond généralement de cinq à sept œufs, le temps de couvaison est de vingt jours, et les petits restent environ cinq semaines au nid.
Les premiers jours après leur sortie du nid, les jeunes oiseaux sont relativement craintifs et viennent se heurter continuellement contre les murs et grillages de la volière, il faut habiller les parois avec des branches de saule ou de noisetier au maximum de façon à protéger les petits de quelque éventuelle blessure qui leur serait dommageable.

Quinze jours à trois semaines sont nécessaires pour que les jeunes soient complétement indépendants, on peut les laisser un peu plus longtemps si le mâle ne leur témoigne aucune agressivité.
Rarement certaines femelles entament une deuxième couvaison ; si cela se présente il faut impérativement enlever les jeunes de la volière.

 

 Bagues: 6.0 - 6.5 mm

 

 

 

 

 


 

 

 

Diamant de Bichenov

 

 

 

                          Taeniopygia bichenovii - Double-barred finch

 

Identification :

Taille : 11cm

Longévité : 10ans

Poids 7 à 12 g

Famille :  estrildidés


Les sexes sont quasiment identiques. Chez l'adulte, le front est noir. Le capuchon et l'arrière du capuchon présentent une teinte brun chaud ou brun-gingembre qui devient plus pâle sur la nuque et l'arrière du cou. Le manteau, le dos et les scapulaires sont fauve ou brun grisâtre avec de fines barres ou des vermiculures plus sombres. Les couvertures alaireset les plumes de vol sont noirâtres avec des petites taches blanches sur la bordure qui forment un motif en damier lorsque l'aile est fermée. L'extrémité des primairesne porte pas de marques. Une bande noire traverse la partie basse du dos, d'autant plus évidente qu'elle se superpose sur la couleur blanc pur du croupion et des couvertures sus-caudales. La queue est noire ou noirâtre avec une nuance de brun. Les laures, le pourtour des yeux, les joues, les couverturesauriculaires, les côtés du cou, le menton et la gorge forme un ensemble d'un blanc pur complètement encerclé par une fine raie noire. La poitrine est également blanche avec de fines barres grises sur les côtés et une large bande transversale noire dans la partie basse qui marque la limite avec le ventre. L'abdomen et les flancs sont blanc-crème, contrastant avec les sous-caudales noires. Le bec court, trapu et conique, affiche une couleur grise ou bleu métallique. L'iris est brun foncé, les pattes grises, gris foncé ou gris-bleu. On peut reconnaître certaines femelles à leur bande pectorale plus fine et à leur face plus crème (moins blanc pur).
Les juvéniles ce distinguent par leur dessus plus brun ou plus chamois-brun. Le motifen forme de damier qui décore l'aile des adultes est absent. Les parties inférieures sont chamois clair avec une légère nuance de brun. La bande pectorale est bien souvent à peine perceptible. Chez certains individus, elle n'est présente que sur les côtés et ne devient complète que lorsqu'ils acquièrent leur plumage adulte.

Chant :

 

Le cri de contact du diamant de Bichenov ressemble à la sonnerie d'une trompette pour enfants ,Il est similaire à celui du diamant mandarin, quoique plus long dans la durée. Son chant est également semblable, mais il est généralement plus doux et plus répétitif.

Habitat :

 

De répartition inégale, il est commun, localement commun ou répandu selon les régions. On le trouve généralement dans les contrées ouvertes arides ou semi-arides, les prairies sèches avec bois et broussailles, les forêts clairsemées ou à la lisière des zones cultivées. Cependant, au cours de ces dernières années, son habitat a quelque peu évolué et il a pris l'habitude de s'installer à proximité des habitations, dans les friches, les parcs, les vergers et les jardins. Le diamant de Bichenov vit dans le nord et l'est de l'Australie où on le trouve sous la forme de 2 sous-espèces :
la race
type, Poephila bichenovii bichenovii, vit dans l'est et le nord-est du continent, dans la partie orientale du Territoire du Nord, Cairns, la péninsule du Cap York, le Queensland, les Nouvelles-Galles-du-Sud, le nord de l'état de Victoria jusqu'à la rivière Murray. La sous-espècesAnnulosa vit dans le nord-ouest et le nord de l'Australie. Son aire débute à King Sound, en Australie Occidentale et se poursuit en direction de l'est à travers la chaîne de Kimberley jusqu'au golfe de Carpentaria. Dans l'extrême est de cette aire, les deux sous-espècesse reproduisent entre elles.

Comportements :

 

C'est une espèce très sociable qu'on trouve généralement en groupes familiaux ou en petites bandes souvent largement constituées d'immatures. Les regroupements sont plus importants en dehors de la période de reproduction. Comme de nombreux astrilds, les diamants de Bichenov se reposent en commun dans des nids fabriqués spécialement à cet effet. Ils n'ont pas un vol très performant. Ce dernier, fragile et légèrement bondissant, n'est accompli en général que sur des courtes distances. En cas de danger, les diamants de Bichenov préfèrent regagner rapidement le couvert. Ce sont des oiseaux sédentaires mais, pendant la saison sèche, quelques bandes errent au hasard, à la recherche de sources ou de points d'eau.

Nidification :

 

Dans le nord de l'Australie, les diamants de Bichenov nichent pendant la seconde moitié de la saison humide, lorsque les ressources en eau et en nourriture sont abondantes. Les nids sont placés sur la branche fourchue d'un buisson ou d'un arbre de petite taille, à deux ou trois mètres au dessus du sol. Ils sont construits avec des herbes rigides et sèches ainsi qu'avec toutes sortes de tiges végétales. Les sous-espèces vivant dans la partie est de l'airede distribution garnissent de plumesl'intérieur du nid. La ponte est constituée de 4 ou 5 oeufs dont l'incubation dure environ 12 jours. En plus de leur régime traditionnel composé de graines et de végétaux, les jeunes consomment une grande part d'insectespendant leur séjour au nid. Dans bien des aspects, la reproduction du diamant de Bichenov présente des similitudes avec celle du diamant mandarin. Notamment, il mène à terme plusieurs couvéessuccessives, jusqu'à 3 par saison. Les jeunes acquièrent assez rapidement la maturité sexuelle mais ils n'effectuent leur première ponte que vers l'âge d'un an.

Régime :

 

Comme la plupart des estrildidés, le diamant de bichenov se nourrit à terre ou en grimpant sur les plantes. C'est surtout un granivorequi ingurgite les graines des herbes et des petites plantes. Cependant pendant la saison de reproduction, la consommation d'insectesn'est pas négligeable. Il boit à la manière d'un pigeon.


 

 


           

   

 

  Pape De  Nouméa

 

 

                               Erythrura psittacea - red-headed Parrot finch

 

 

Taille : 13cm

Longévité : 10ans

Poids 14g

Famille :  estrildidés

 

Description :

 

L’oiseau est d’un vert lumineux avec un masque rouge pétillant le dos est plus vert brillant que sa poitrine, le croupion et la partie de la queue sont d’un rouge vif.

Les sexes sont quasiment identiques, la femelle est un peu plus terne avec un masque plus petit. Seule grande différence le chant, le mâle chante plus longtemps et dispose de petites plumes rouges au niveau du cloaque que la femelle n’a pas.

Il existe différentes mutations de Nouméa( panaché…)

 

Reproduction :

 

La femelle pond a 4 à 6 œufs. Que les parents couvent pendant 13à 14 jours

Les petits quittent le nid au bout de 21 jours.

 

Alimentation :

 

Ces oiseaux sont Granivores, herbivores et insectivores vers de farine, pimkie

Ils se nourrissent de mélange de graines exotique

Lors du nourrissage des petits on peut leur donner du millet en grappe, millet sauvage, fruits, des légumes comme la carotte rappée que l’on peut mettre dans la patée.

 

Comportement :

 

Les papes de Nouméa  sont des oiseaux très vifs et curieux , toujours en mouvement et cohabitent très bien avec  d’autres exotiques mais attention lors de la reproduction ils seraient un peu hargneux avec les autres.

 

 

 

 

 

 

pape de Nouméa panachée

nid de pape de nouméa